Objectivement, ce coup ci, il n'y a aucun point de départ, just'une envie de reconstructer (c'est comme ça qu'on va dire).

Dans mes placards, y'a un pantalon 14 ans qui a bien vécu et un autre 12 ans "jamais eu mal" . Les deux en velours côtelé.. hum, on en a envie avec ce temps de ......

P1040797  P1040798

Je vous passe les détails parce que ce coup ci, j'étais pas très très inspirée. J'ai décousu toute la partie intérieure du vert foncé. Coupé, voire même déchiré, au niveau de l'entrejambe pour avoir du bien droit et comblé l'espace avec de la jambe de vert clair lui aussi décousu.

Avec le velours, moi ce que j'aime bien, c'est de ne pas soigner les finitions : je surfile les bords (quand même, y'a des limites à la sagouinasserie) mais je couds un tissu plaqué sur l'autre, sans autre forme de procès.

Ca donne ça, porté avec une veste que j'avais déjà.

P1040801

En fait, c'est sur la déco que je me suis lâchée :

- des ronds des ronds et encore des ronds pour cacher le tissu élimé ou pour la déco.

- les bandelettes, ce sont les ourlets (pourquoi s'enquiquiner si c'est déjà fait bien droit et tout et tout).

- les grosses lettres ZAO ZOÏ, ce sont les coutures d'origine (à la surjeteuse) du pantalon vert clair.

- les boutons, c'est de la récup.

Et je ne vous montrerai pas parce que j'ai pas fait la photo : le triangle vert clair du dos, il est plein de poches en rang d'oignon : toutes les poches plaquées du vert clair !!!!! Y'en a une petite et deux grandes.

P1040803
P1040803  P1040804  P1040808

C'est pas mal, prometteur tout du moins parceque malgré tout, il faut que j'y retourne : le style "loose" c'est pas l'idéal avec le petit bidon de quadra en fin de fêtes de fin d'année. Depuis les photos, il y a eu les dattes fourrées à la pâte d'amande , la galette à la frangipane et ça fait mal à la ligne.... Comme disait ma grand-mère, "c'est pas beau de vieillir".

Et en plus, il y a un petit côté pingouin en goguette qui m'énerve fortement dès que j'ai que j'ai un coup de speed ou que je me retrouve en bas d'un escalier. Ca manque d'envergure quoi.

Puis je me suis fait un collier (je garde les perles des bijoux que je casse - instit c'est terrible, c'est un métier de fouille-poubelle).

Tiens, en passant, un filon, un jour j'ai acheté une robe (et oui, ça m'arrivait dans le temps). Il manquait un bouton et la vendeuse m'a gentiment ouvert sa boîte à boutons et m'a permis de prendre TOUT ce que je voulais !!!!! Ouais ! C'est de là que viennent certaines pendreloques métalliques.

P1040810

Bonne année 2011 à toutes et merci beaucoup beaucoup beaucoup pour vos messages. Il y a même de belles inconnues qui sont passées de voir ! Je ne sais même pas comment elles ont fait pour atterrir ici... Les voies du Web sont impénétrables....

En tout cas, soyez toutes les bienvenues.